Les noyades, accidents de la vie courante

En France, les noyades sont la première cause de mortalité des accidents de la vie courante des enfants de moins de 15 ans. Entre 2 et 4 ans, un enfant peut se noyer dans 20 cm d’eau en quelques minutes.dans trois cas sur quatre, les parents sont à moins de vingt mètres de la piscine ou du plan d’eau.

Avec de l’attention et une vigilance élémentaire, beaucoup de noyades peuvent être évitées.

LE BAIN

donner le bain à bébéLe bain est indispensable à votre bébé. Sa peau est fragile, sensible aux affections, son siège est  au contact des urines et des selles et il transpire beaucoup. Le bain est par conséquent le meilleur moyen de lui faire une toilette complète et de surcroît, c’est un grand moment de plaisir et d’échange entre lui et vous.

  • Vous devez préalablement préparer tout le matériel nécessaire pour ce moment important (serviette de bain, matelas à langer, change, affaires de bébé, crèmes …) de façon à être déjà complètement disponible pour votre bébé, mais surtout pour ne pas avoir à vous absenter.
  • Lorsque vous plongez doucement votre bébé dans l’eau, vous devez le tenir fermement car il peut glisser.
  • Votre bébé, même sur un dispositif spécial bain (transat, coque, matelas flottant…), ne doit jamais rester seul dans son bain. On sonne à la porte, votre téléphone est resté dans le salon, peu importe, vous l’enveloppez dans une serviette et vous l’emmenez avec vous.
  • Vous devez procéder de la même façon avec vos enfants plus grands : vous restez auprès d’eux ou vous les sortez du bain. Le tapis anti-dérapant mis sur le fond de la baignoire ou une eau peu profonde n’évite pas le danger de noyade.

LA PISCINE

enfant à la piscineLes piscines enterrées doivent obligatoirement être clôturées, ou être équipées d’un système de sécurité ou d’alarme. Hors sol, il faut toujours enlever l’échelle qui y accède.

  • On ne laisse jamais un enfant seul près d’une piscine enterrée, hors sol, d’un bassin ou d’une pataugeoire, même avec des brassards ou un gilet flottant.
  • La baignade en bord de mer exige évidemment une extrême attention et l’on ne doit jamais se contenter de regarder son enfant de loin mais rester constamment à côté de lui, ce qui n’exclut pas les brassards ou gilets flottants.
    Les rivières, étangs, ruisseaux, torrents, canaux, lacs, mares, plans d’eaux artificiels, demandent bien entendu les mêmes précautions, et cela même au-dessus de 6-7 ans si votre enfant sait nager.

VOS ENFANTS NE DOIVENT JAMAIS ÊTRE SEULS A CÔTE D’UN POINT D’EAU
N’OUBLIEZ JAMAIS QUE LES NOYADES SE PASSENT TOUJOURS TRES RAPIDEMENT
. Quelques secondes d’inattention
. Moins de 3 minutes pour mourir
. Silencieux (un enfant glisse dans l’eau sans bruit)
. 5 cm d’eau suffisent

Soyez vigilants car comme chacun le sait, l’accident n’arrive pas qu’aux autres …

Laisser un commentaire