Entretien préalable avec la sage-femme

sage-femmeL’entretien préalable précoce a été mis en place par les pouvoirs publics depuis 2007 dans le cadre du plan de périnatalité.

Au 4ème mois de la grossesse, vous passerez le 2ème examen prénatal obligatoire :
il s’agit d’un examen clinique + laboratoire où sont recherchées albuminurie et glycosurie, ainsi qu’un dépistage de la toxoplasmose en cas d’immunité non acquise. Vous enverrez alors l’attestation de ce 2ème examen à la CPAM.

C’est également à ce moment que vous devrez vous inscrire dans une maternité et demander l’entretien préalable avec votre sage-femme.

Cet entretien n’est pas obligatoire ; ce n’est pas non plus un examen médical supplémentaire, mais plutôt un entretien psycho-social-familial où vous serez écoutée. Vous pouvez venir seule ou accompagnée du futur papa et poser vos questions, exprimer vos problèmes ou angoisses liés à l’arrivée du bébé et/ou à votre situation familiale, vos conditions de travail, etc. Cet entretien dure en général  entre 45 minutes et 1 heure, il est pris en charge à 100% par la sécurité sociale.

Un accouchement bien préparé, physiquement, intellectuellement et psychologiquement, a toutes les chances d’être mieux vécu que le même accouchement en l’absence de préparation, et tout spécialement pour une première naissance.

Ne pas confondre cet entretien « précoce » avec les séances de préparation à la naissance ; celles-ci sont le plus souvent organisées par la maternité au moment du repos prénatal (à 7 mois 1/2 de la grossesse).

140x220.indd