Grossesse, les premiers signes

 

Les signes qui indiquent une grossesse sont multiples :

grossesseRetard de règles, nausées matinales, grande fatigue générale : fatigue , sommeil , dégoût pour certains aliments  etc.

Mais ils n’en font pas pour autant une certitude absolue.
D’autres indices et tests sont nécessaires pour poser un diagnostic définitif.

LE RETARD DES RÈGLES

C’est, en général, le premier et le principal signe de la grossesse – surtout chez une femme en bonne santé dont le cycle menstruel est régulier

Tout retard de règles  doit en 1er lieu évoquer une grossesse, mais :

➡ De toute façon il faudra consulter en cas d’aménorrhée( pas de règles) prolongée
➡ Lors de la consultation chez le médecin, il est très important de pouvoir lui indiquer la date exacte du premier jour des dernières règles : c’est un élément indispensable qui permet de déterminer le début de la grossesse.

Conseil 

Notez systématiquement la date de vos règles sur un calendrier.


LES AUTRES SIGNES : NAUSÉES, SOMNOLENCE, HUMEUR…


 Les nausées du matin au réveil sont fréquentes. Elles peuvent parfois provoquer de véritables vomissements. ➡ On remarque aussi que les seins gonflent et se durcissent, ils peuvent être douloureux.
➡ D’autres manifestations représentent autant d’indices : une grande fatigue accompagnée d’une tendance à la somnolence, des modifications de l’humeur, etc.

Tous ces signes accompagnant l’aménorrhée  ont une valeur de présomption mais le diagnostic est encore incertain.

Si un ou plusieurs de ces signes accompagnent le retard des règles, la grossesse est alors pratiquement certaine. Mais ils ne sont pas toujours évidents : le diagnostic reste encore incertain.


LES TESTS DE GROSSESSE

Dès les premiers symptômes, on peut procéder à un test urinaire, vendu en pharmacie : simple d’utilisation, il s’effectue à la maison,: l’association test urinaire positif et retard de règles est très fiable.
Pour plus de certitude, on peut procéder à un test sanguin , le dosage de bêta-HCG : en effet l’hormone gonadotrophine chorionique est  sécrétée par les cellules syncytio-trophoblastiques de l’embryon  et  peut en principe être détectée une dizaine de jours après la fécondation.

LA COURBE DE TEMPÉRATURE

La température rectale, prise chaque matin au réveil, permet d’établir une courbe qui s’élève nettement au moment de l’ovulation (le 14 ème jour environ): de 36,6 °C en période préovulatoire , elle atteint et dépasse 37 °C après l’ovulation .

En début de grossesse, cette température reste en plateau >37 ° pendant plusieurs semaines après la date présumée des règles : c’est un indicateur très fidèle associé au retard de règles .
Néanmoins, cette méthode n’est pas recommandée pour programmer une grossesse, encore moins aux femmes qui ont des cycles irréguliers.


L’EXAMEN MÉDICAL
 

Permet de confirmer le début de la grossesse. Il recherche  les modifications de la vulve, du vagin, du col et de la taille de l’utérus ce qui donne une estimation approximative du début de la grossesse.
Des examens complémentaires seront prescrits, une échographie permettra d’estimer plus précisément l’âge de la grossesse.

Pendant le premier mois, l’examen gynécologique n’est pas toujours concluant. C’est au cours du deuxième mois que les signes de la grossesse sont reconnaissables : d’ailleurs, dès la 7semaine (soit un retard de règles d’environ 3 semaines), on peut voir l’embryon grâce à une échographie, ainsi que les battements de son cœur. En le mesurant, il est même possible d’estimer avec précision la date du début de la grossesse.

 
LES PRÉCAUTIONS À PRENDRE

Que la grossesse soit confirmée ou pas, il est nécessaire de prendre quelques précautions dès le début : il faut protéger l’embryon des nuisances particulièrement dangereuses pour son développement :

  • Arrêtez immédiatement le tabac, le cannabis, les alcools, les excitants et les drogues ;
  • Evitez le contact direct avec des malades contagieux ;
  • Ne prenez aucun médicament (y compris ceux que vous consommez facilement et/ou régulièrement – laxatifs, tranquillisant, etc.), sauf s’il a été prescrit par votre médecin et à condition qu’il soit informé de votre retard de règles ;
  • Si vous devez passer des examens radiologiques, prévenez également le radiologue que vous êtes peut-être enceinte.