L’acquisition de la propreté

C’est une étape très importante dans la vie de votre enfant … et la vôtre !

l'acquisition de la propreté

Inutile de commencer trop tôt car il faut qu’il comprenne et qu’il soit capable de réaliser ce qu’on attend de lui, c’est-à-dire contrôler ses sphincters et sa vessie.
Attendez qu’il tienne bien assis, se lève et s’assoit seul.
Il est donc préférable d’entamer cet apprentissage entre 18 mois et 2 ans.
Il faut commencer par la propreté de jour et celle-ci acquise, évoluer vers la propreté de nuit qui est envisageable vers 4 ans.
On remarque que les filles sont plus précoces que les garçons sur ce sujet.

LE POT

Il en existe de toutes les couleurspot BabyBjörn, choisissez-le avec lui en insistant sûr le fait que c’est «  pour lui ». Attention, ce n’est pas un jouet, évitez les pots « gadget »
Décidez ensemble d’un endroit dans la maison, pratique pour lui et pour vous, et qui préserve son intimité, salle de bains, toilettes, car le réflexe d’imitation peut être précieux.

  • Ses vêtements doivent être faciles à enlever, pour lui et pour vous, s’il y a …urgence
  • Parlez-lui, dites-lui ce que vous attendez de lui
  • Essayez d’instituer un rituel  et de l’asseoir sur son pot après les repas, avant la sieste ou à tout autre moment si vous remarquez une certaine régularité de ses selles, ce qui est souvent le cas

Au début, restez à côté de lui pour le rassurer et laisser-le se lever s’il ne veut pas rester assis, mais très vite laissez-le seul.
Force louanges et félicitations sont bien sûr de rigueur en cas de succès
S’il veut jeter le contenu de son pot dans les toilettes et tirer la chasse d’eau, faites-le avec lui mais ne le forcez pas.

On peut dire que votre enfant est propre lorsqu’il va chercher son pot et demande ou essaie de se déshabiller seul pour s’y installer.

Pour la nuit, il faut bien attendre au moins six mois après cette acquisition diurne, mais vous pouvez commencer par la sieste en le mettant sur le pot avant de le coucher, si vous avez remarqué que sa couche était propre régulièrement.

Les accidents sont inévitables comme dans tout apprentissage.
Surtout ne le comparez jamais à un autre enfant car chacun évolue à son rythme.

Le livre bleu vous l’explique :
P
lutôt que des dates précises pour telle ou telle acquisition, il vaudrait mieux parler de périodes, d’ailleurs plus ou moins étendues

Les vacances sont l’occasion de libérer votre enfant des couches et qu’il prenne conscience de l’écoulement du pipi sur ses jambes, et aussi  du plaisir de courir… sans couche !!