Le futur papa, « sa grossesse »

futur papaPour le futur papa, l’annonce d’une grossesse est d’abord, dans la majorité des cas, une surprise joyeuse puis très vite une inquiétude car il peut souvent se sentir à l’écart de ce développement maternel.

Comment trouver sa place, comment partager toutes ces merveilleuses étapes que va vivre la future maman qui elle, accompagne physiquement l’évolution de son  bébé ?

La reconnaissance de l’enfant

Si vous n’êtes pas mariés, la première étape pourrait être, dès que la grossesse est confirmée, d’aller ensemble à la mairie, effectuer une reconnaissance anticipée de votre enfant.

Une aide soutenue à la maison

Le futur papa, qu’il s’agisse d’un premier enfant ou d’un second ou…plus, peut tout de suite soulager la maman en l’aidant davantage dans les taches ménagères, les enfants, et lui permettre de se reposer et, peut être le plus important, qu’elle vous voit attentif, attentionné à son égard, ce qui est le meilleur moyen de vous sentir participatif à sa grossesse.

La présence du papa lors des échographies

Parmi les examens, il y en a trois déterminants, les échographies qui vous permettent de voir concrètement l’évolution de votre futur bébé, prévoyez, si vous le pouvez, d’accompagner votre femme car c’est une joie de suivre ensemble le développement de votre enfant.

Le choix de la maternité

Puis vient très vite le choix de la maternité et c’est l’occasion de parler ensemble de l’accouchement, et de décider sereinement si vous avez le désir d’y assister.

Sachez que dans certaines maternités il y a des réunions d’information réservées aux pères. Informez-vous sur la possibilité de  baigner votre bébé après la naissance, de le garder peau à peau un moment.

La préparation à la naissance

Quel que soit votre choix, il est important de participer ensemble aux séances pratiques de préparation à la naissance car on vous expliquera comment aider votre femme à se relaxer, à contrôler sa respiration pendant le travail.

L’haptonomie prénatale

C’est un accompagnement qui favorise le développement de la relation affective, active, entre la mère, le père, et l’enfant et peut aider à l’apprentissage de la parentalité partagé, de la responsabilité affective vécue ensemble.
Les parents découvrent qu’ils peuvent se soutenir l’un l’autre et soutenir l’enfant dans son développement physique, psychique et affectif, tout en lui donnant une place bien à lui, et ce, longtemps avant sa naissance. Ils l’invitent  à prendre l’initiative dans la rencontre.

Ainsi, s’instaurent déjà les bases d’une relation : celle-ci comporte une dimension éducative, orientée vers l’autonomie, laquelle est favorisée par la sécurité affective. L’enfant, dès sa vie prénatale, est intégré dans une vie d’échanges, non seulement avec sa mère et son père mais avec ceux qui l’entourent.

Les autres décisions

Bien entendu, plein de choix sont également à faire pendant cette période unique, choix de l’allaitement au sein ou au biberon, lieux d’accueil de l’enfant après la reprise de travail de la maman, choix du prénom et même des faire-parts de naissance, autant de projets et de décisions à prendre ensemble.

Comme vous apprend le livre bleu :

Le papa a droit à un congé de paternité.
Il peut, dans les mêmes conditions que la mère, demander un Congé Parental. C’est un congé non payé accordé au père ou à la mère qui désire consacrer son temps à élever son enfant. Ce congé permet d’interrompre son activité professionnelle pendant 3 ans sans que l’employeur puisse considérer qu’il y a rupture de contrat.

Le nouveau-né a un réel besoin de sentir, d’écouter, de voir, de toucher son papa qui a un rôle déterminant dans son développement. Ce rôle commence en même temps que la grossesse qui n’est, bien évidemment, que le début de l’engagement d’une vie.