Le langage

Ah, le premier « pa pa pa papa » ! Ah, le premier « ma ma ma maman » !
Quelle émotion ! Tous les enfants ont le désir de communiquer avec leurs parents
et une capacité d’apprendre exceptionnelle entre 0 et 3 ans.

Lena est née à Paris. Sa maman a vécu une partie de sa grossesse à New York (USA) et une partie à Paris. Depuis sa naissance, son papa lui parle uniquement le français et sa maman uniquement en anglais. Elle est complètement bilingue et passe d’une façon étonnante et complètement naturelle d’une langue à l’autre, en s’adressant toujours en français à son papa et en anglais à sa maman, et depuis 3 ans, elle vit en Chine …Regardez et écoutez-la


Déjà dans l’utérus, votre bébé a entendu les voix et dès les premiers jours de sa vie il reconnaît  celle de sa maman. Il est même capable jusqu’à 6 mois, de distinguer tous les sons d’une langue et de différencier les sons qui ne sont pas utilisés dans la langue de son environnement. Un nouveau né français réagira, dès les premières semaines, différemment si vous lui parlez en français ou en anglais car le rythme de la langue n’est pas le même.

Dès 2 mois il a acquis les paramètres de la langue parlée dans son environnement.

Votre bébé a besoin de communiquer avec vous, et son premier langage, ce sont les pleurs, quand il a faim, quand il a mal, quand il est mouillé, quand il a besoin de vous.

Vers 3-4 mois, il va commencer à vocaliser avec des voyelles, e, a .. puis à gazouiller, et chose extraordinaire, tous les bébés du monde gazouillent de la même façon.

Par contre comme on l’a expliqué précédemment, les vocalises d’un bébé sont influencées par les sons qu’il a perçus intra-utero. En fonction de ce que son oreille a déjà entendu, le nouveau-né a sélectionné certains phonèmes et il est ainsi imprégné de la musique de la langue maternelle, bien qu’il n’en connaisse pas le sens.

C’est à partir de 5-6 mois qu’il va babiller, et cela différemment en fonction de chaque pays.
Chaque intonation de votre voix est reconnue par votre enfant et il ne faut pas hésiter à lui parler très tôt, à lui montrer des images dans les livres et à lui raconter de belles histoires.

Vers 7-8 mois, il va doubler les syllabes, ba-ba, ca-ca, da-da, et c’est le plus souvent pa-pa qui sera dit en premier, mais… l’enfant ne donne pas un sens à ce premier mot, ce sont les parents et l’entourage qui le rattachent au père.

Le langage devient alors symbolique.

Certaines initiatives, privées ou individuelles, certaines crèches, commencent à pratiquer, avec les parents bien sûr dont la participation est indispensable, et en jouant avec le bébé, la communication par le langage des signes et cela donne des résultats spectaculaires.

Vers 9-10 mois, le bébé va associer le geste à la parole et après sa première année il parle par groupe de mots qui formeront des « mots phrase ».

Entre 12 à 18 mois, il va les multiplier car il comprend tout ce que vous lui dites et c’est entre 2 et 3 ans que son vocabulaire va exploser. Il fait des phrases avec un verbe, va nommer les objets et apprendre les couleurs.

Le livre bleu insiste :
il faut souligner l’importance, pour l’évolution du langage, de ce qu’on appelle la sollicitation linguistique de l’entourage.