Les aliments nécessaires

Les viandes, les poissons, le jambon, les œufs, le poulet, le lapin, etc…

aliments nécessaires    Ils apportent :

  •  les protéines ;
  • du fer (pour les globules rouges) ; du zinc (immunité)
  • des vitamines B

    Ils favorisent la satiété :

Ne vous limitez pas au steak : vous pouvez manger du pot-au-feu (bien dégraissé), un sauté de veau (avec peu de matières grasses), une daube aux carottes, un hachis parmentier ou des tomates farcies de viande (de préférence préparée par vous ou votre boucher). Bien cuites.

Consommez du poisson, de préférence gras, deux fois par semaine mais pas plus (pollution des mers,mercure notamment: cuit au four, en papillote, à la vapeur ou au court-bouillon,

Quant aux œufs, riches en protéines (surtout le blanc), vous pouvez en manger de quatre à six par semaine : (durs, pochés, en omelette, dans les gratins et les desserts). Jamais crus .

Attention !

  • viande bien cuiteLa viande crue ou mal cuite peut être contaminée par le toxoplasme, parasite à l’origine de la toxoplasmose, une maladie dangereuse pour le bébé in utero. Ou par la listeria. Il est donc important de bien la cuire. Si vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose, ne mangez pas de viande crue, fumée, marinée, grillée ou peu cuite. Ni poissons ou fruits de mer crus (sushi, carpaccio etc), ni œuf cru (listeria). Ni rillettes, patés et foie gras (listeria)
  • Il est déconseillé de consommer du foie ou des produits à base de foie : riches en vitamine A à des doses très élevées, cela peut s’avérer dangereux pour le fœtus. En fait, elles sont quasiment impossibles à atteindre avec une alimentation normale mais, par précaution, on recommande d’en éviter la consommation.
  • Évitez certains poissons : requin, espadon, thon (frais ou surgelé), brochet, flétan, merlin, etc. En effet, ces espèces peuvent contenir de grandes quantités de méthylmercure : à concentrations élevées, cela peut endommager le cerveau du bébé in utero et entraîner des problèmes neurologiques. Pour la même raison, ne mangez pas la peau des poissons, quelle que soit l’espèce, car elle concentre les contaminants.  2 par semaine maximum
  • Limiter le soja et produits à base de soja. 1 par jour max.

 Consommez chaque jour et bien cuits

  • 1 à 2 portions de : 100-120 g
  • viande de boucherie ou
  • poisson  (2 par semaine) ou
  • volaille.

ou oeuf

Si vous avez moins de 18 ans votre croissance n’est peut-être pas terminée

Chaque jour, ajoutez pour vos besoins personnels : un verre de lait ou un yaourt ou une portion de fromage, une part de légumes frais, un fruit, une cuillère à café de beurre ou d’huile.