L’hyperémèse gravidique

Vous avez des nausées et vomissez depuis le début de votre grossesse ? Vous êtes peut-être touchée par l’hyperémèse gravidique .

3 questions à Audrey Texier, co-fondatrice de l’association de lutte contre l’hyperémèse gravidique. 

1 – Qu’est-ce que l’hyperémèse gravidique (HG) ?

Si 30 à 50% des femmes enceintes sont sujettes à des nausées et vomissements, notamment matinales et au cours du 1er trimestre, 3 à 5% sont concernées par l’HG. Il s’agit des vomissements et nausées incoercibles de la grossesse, qui se déclenchent en son début et durent parfois même jusqu’à la naissance.
Bien plus qu’un simple symptôme, il entraîne dans son sillage la santé de la future maman et de son bébé. Amaigrissement dû à une dénutrition, déshydratation sévère, perturbations hépatiques et cardiaques…

Aujourd’hui, cette pathologie reste tabou et peu prise en charge, on répond à ces femmes ‘vous êtes enceinte, pas malade !’. Maladie hormonale, prédisposition génétique : elle est une réaction à l’hormone de grossesse Béta HCG, dont le taux est en moyenne plus élevé.

2 – Peut-on traiter ces symptômes ?

Le traitement des vomissements est difficile, mais possible. Il faut anticiper, ne pas laisser s’installer l’intolérance alimentaire et casser le cercle vicieux du jeûne. En effet, à jeun, on produit des corps cétoniques qui favorisent les vomissements. Des apports de faibles quantités de boissons très sucrées peuvent aider. Évitez les odeurs, reposez-vous un maximum car la fatigue aggrave les symptômes. 

Pour ce qui concerne les solutions par médication (notamment antémétiques, antihistaminiques, neuroleptiques), n’hésitez pas à consulter votre médecin.

 
3 – D’où est née l’idée de cette association et quel est son objectif ?

L’idée de cette association est venue de notre rencontre avec Alicia la seconde co-fondatrice. Nous avons toutes les deux vécues l’hyperémèse gravidique. 

Nos expériences ont été différentes et en même temps nous avons été victimes des mêmes  préjugés et difficultés à nous faire prendre en charge. Alicia a malheureusement vu sa grossesse se terminer tragiquement. 

Devant les manquements, nous avons compris qu’il fallait une représentation des femmes atteintes et nous avons décidé d’agir activement . 

Les femmes atteintes d’hyperémèse gravidique ont besoin de soutien parfois quotidien, d’écoute, d’aide pour trouver de la documentation sur ce qu’elles vivent : pour prouver que ce n’est pas dans leur tête et qu’elles ont le droit à une prise en charge comme toutes les femmes enceintes. 

Nous nous battons pour faire connaître l’hyperémèse gravidique car une meilleure considération découlera forcément de la reconnaissance de cet état comme une pathologie de grossesse à part entière. 

Adresse site internet : https://www.associationhg.fr

Adresse page Facebook : 

https://m.facebook.com/associationdeluttecontrelhyperemesegravidique/

Adresse intagram : association_hg

Adresse Twitter : @associationhg

Chaîne you tube : 

https://m.youtube.com/channel/UCQboQad9DkDyrgTV5xpO_wQ