L’importance de la vitamine B9

La Vitamine B9 ou acide folique, est surveillée chez la femme enceinte car elle est un élément important du bon déroulé de la grossesse. Comme le corps n’en stocke pas, il faut lui en fournir surtout durant (ou en amont) de cette période de votre vie. Comment bien manger pour fournir à son corps cette vitamine ? Quels sont les risques si on en manque ?

Cette vitamine se trouve dans notre alimentation de tous les jours, et en cas de déficit, le médecin peut en prescrire en complémentation.

La vitamine B9 (acide folique ou folates)  joue un rôle fondamental dans la croissance et la division cellulaire. Le corps ne fait pas de stock, or il en a besoin tous les jours. Exclusivement d’origine alimentaire, on la trouve surtout dans les légumes verts à feuilles (salade, cresson, chicorée, épinards), l’œuf, la viande, la levure de bière, ainsi que dans les amandes et les cacahuètes, le melon, la mangue et les litchis. La vitamine B9 est rapidement détruite par la cuisson des aliments. 

Pendant la grossesse, les besoins en acide folique augmentent considérablement, d’autant qu’il intervient dans le développement du système nerveux de l’embryon : 400 μg de folates par jour sont recommandés pour la femme enceinte. Une carence peut être à l’origine d’une hypotrophie fœtale. 

En cas de déficit majeur au tout début de la grossesse, un spina bifida (malformation grave de la colonne vertébrale, responsable de paralysie des jambes et d’incontinence) peut apparaître.
Une maman qui a déjà donné naissance à un enfant porteur de spina bifida, ou d’une autre malformation de la moelle épinière ou du cerveau, devra prendre préventivement de l’acide folique en médicament avant la conception et durant les trois premiers mois de sa grossesse. 

Consommez au moins deux portions de fruits frais et de légumes à feuilles par jour, et n’hésitez pas à saupoudrez vos plats de levure de bière!

Retrouvez les conseils nutrition d’une diététicienne dans nos pages.