Les selles pâles, une urgence médicale

Le mois de mars est le mois jaune, dédié aux maladies du foie de l’enfant. Un moment pour sensibiliser les professionnels de santé comme le grand public sur les symptômes de ces maladies, notamment la couleur des selles.

La couleur des selles, un indicateur de santé

Dans le temps, nos grands-mères vérifiaient la couleur des selles des bébés, au même titre que la température. Un caca de couleur vive est un signe de bonne santé. A contrario, un caca de couleur pâle est une urgence médicale.

Symptômes d’une maladie du foie de l’enfant

Un enfant par jour naît en France avec une maladie du foie et les symptômes sont la couleur pâle des selles, souvent assortie d’une jaunisse persistante.

Ces maladies se déclarent pour la plupart vers le 10ème jour de vie, c’est-à-dire lorsqu’on est à la maison, rentré de la maternité, fatigué par des nuits difficiles.

Il est important de dépister ces enfants dans le premier mois de vie, pour une meilleure prise en charge, pour qu’ils aient plus de chance de survivre et de vivre correctement.

Différence entre la jaunisse du nourrisson et une jaunisse persistante liée à une maladie du foie

La jaunisse du nourrisson est traitée à la maternité dans les premiers jours de vie, elle est traitée par luminothérapie. C’est l’immaturité du foie qui se voit avec une augmentation du taux de bilirubine dans le foie. Cette jaunisse est très bien prise en charge depuis longtemps dans les maternités, car elle peut dans certains cas avoir des conséquences graves (atteinte au cerveau).

La jaunisse qui accompagne parfois le symptôme des selles pâles n’est pas la jaunisse du nourrisson. Il s’agit d’un problème de bile qui ne s’écoule pas correctement dans les selles (d’où les selles pâles car elles ne sont pas colorées par cette bile), et qui va alors se disperser ailleurs dans le corps (visible alors sous la peau, dans le blanc de l’oeil). L’indicateur à regarder ici dans un bilan hépatique n’est pas que la bilirubine simple mais également la bilirubine conjuguée. S’il y a une maladie hépatique, cet indicateur biologique sera perturbé.

Dans les maladies du foie de l’enfant, la jaunisse ne se voit pas toujours à l’oeil nu, et parfois elle arrive plus tard. Le symptôme le plus sûr et qui apparaît le plus tôt est donc celui de la couleur des selles.

Les maladies du foie de l’enfant

Les maladies hépato-pédiatriques sont des maladies rares, l’errance de diagnostic est donc fréquente. Il ne faut donc pas hésiter à être insistant auprès d’un pédiatre si on a des doutes, précisément si les selles sont pâles.

Il y a une 40aine de maladies différentes, la plus fréquente est l’atrésie des voies biliaires (les voies biliaires se bouchent donc la bile se diffuse dans le corps et ne se retrouve plus dans les selles).

Ce sont des maladies graves, mortelles, le foie est un organe vital. Plus l’enfant est dépisté tôt, meilleurs seront les résultats de la prise en charge. La grande majorité de ces petits patients sont greffés avant l’âge adulte (il n’existe presque pas de traitement pour guérir ces maladies, il existe des solutions pour retarder l’échéance de la greffe parfois, mais qui ne fonctionnent pas dans tous les cas).

Comment évaluer la couleur du caca

Dans beaucoup de cas, le pipi est lui très jaune. Il faut donc regarder l’intérieur du caca dans la couche, et pas la surface qui peut être souillée par les urines. Vous trouverez ci-dessous une échelle colorimétrique qui montre les couleurs normales de selles (couleurs vives) et les couleurs anormales (pâles).

Que faire en tant que parent

La première chose à faire est de surveiller la couleur des selles.

Aux visites pédiatres (à 15j et 1 mois), le parent peut montrer le caca. Il faut essayer de ne pas céder à la tentation du syndrôme de la couche propre. Dans les nouveaux carnets de santé l’échelle colorimétrique des selles est présente dans la page de visite du 1er mois. C’est un sujet qui doit donc être abordé avec le pédiatre.

Si vous trouvez que les selles de votre enfant sont pâles, allez aux urgences pédiatriques les plus proches ou chez votre médecin. Les centres experts en la matière sont référencés sur le site de la filière maladie rare foie Filfoie. S’il y a un doute, un bilan hépatique et une échographie seront réalisés, avec l’observation de la couleur des selles.

Pour toute information complémentaire, vous pouvez vous rendre sur le site de l’Association Maladies Foie Enfants (AMFE), association reconnue d’intérêt général, ayant l’agrément du Ministère de la Santé, ou sur le site de leur campagne de dépistage l’Alerte Jaune.

Prenez soin de vous.

Camille T.